Le fourre-tout de Geouf

CineGeouf

juillet 8th, 2012 at 12:47

Rebelle (Brave) de Brenda Chapman et Mark Andrews

Résumé: Jeune princesse écossaise, Merida n’aime rien plus que de parcourir les glens écossais à dos de cheval tout en s’entrainant au tir à l’arc. Malheureusement, sa mère a d’autres projets pour elle. En tant que fille du roi, Merida est destinée à épouser le fils d’un chef de clan pour sauvegarder l’unité du pays. Refusant ce destin, la jeune fille demande à une sorcière de lui fournir un sort qui lui permettra de faire changer sa mère. Malheureusement pour elle, elle obtiendra exactement ce qu’elle a demandé…

Après un Cars 2 sympathique mais moins mémorable qu’à l’accoutumée, le nouveau film des studios Pixar était définitivement attendu au tournant. Les bandes-annonces promettaient beaucoup tout en montrant peu, de quoi faire saliver tous les fans du studio.

Rebelle prend donc pour cadre l’Ecosse clanique, terre de beauté et de folklore, pour raconter un conte de fée au sens classique du terme. Tellement classique d’ailleurs, que l’on ne peut s’empêcher de voir plus l’influence de Disney qu’habituellement dans les autres productions du studio à la lampe. Car Rebelle est une histoire de princesse dans la grande tradition disneyenne, et ressemble souvent à un mélange de Mulan (pour le côté princesse rebelle et guerrière qui refuse son destin) et de Frère des Ours (pour l’histoire du sort transformant l’un des personnages en ours). Il est dès lors difficile de ne pas ressentir une pointe de déception devant ce léger manque d’originalité, surtout connaissant les standards élevés de Pixar.

Cependant, Rebelle est très loin d’être un mauvais film, et chacun pourra y trouver son bonheur. Tout d’abord, visuellement, c’est une nouvelle fois une réussite magistrale, qui écrase sans souci la concurrence (il suffit de voir la bande annonce assez moche de Rise of the Guardians pour s’en convaincre). L’animation est d’une fluidité sans faille, l’Ecosse mythique et sauvage est plus vraie que nature (mis à part que le temps est bien trop beau pour être crédible, parole d’expatrié !) et le film fourmille de détails rendant le tout vivant et attachant. La réalisation n’est pas en reste, la camera virevoltant autour des personnages lors des passages épiques, ou utilisant avec maestria les jeux d’ombre et de lumière lors de scènes plus horrifiques. C’est d’ailleurs l’une des surprises du film, qui malgré son statut de conte de fée, possède une noirceur peu commune.

Contrairement à Frère des Ours, qui peinait à exploiter son pitch du guerrier transformé en ours (on humanisait les ours plutôt que de véritablement s’intéresser aux conséquences sur la psyché d’une telle transformation), Rebelle ose aller au bout de son concept et étudie avec une certaine profondeur les suites dramatiques d’un tel bouleversement. Ainsi, quelques-unes des scènes les plus mémorables du film, tout autant émouvantes que cruelles et terrifiantes, montrent la mère de Merida, changée en ours suite à un sort, perdre peu à peu son humanité et devenir un véritable plantigrade. Ces brusques ruptures de ton (on passe souvent du rire au frisson) possèdent une telle puissance émotionnelle qu’on pardonnera sans souci quelques autres facilités scénaristiques (le coup du « à partir de maintenant, plus de mariages arrangés, ce sera l’amour qui présidera »,  assez peu crédible il faut l’avouer). L’humour est aussi bien présent dans le film, notamment au travers des frères de Merida, des triplés farceurs toujours en quête de nouvelles bêtises.

Rebelle, en pendant féminin du Monde de Nemo, décrit aussi une magnifique relation mère-fille, s’attachant à parler des difficultés de communication entre générations. Notamment grâce à un doublage formidable (le film est à voir impérativement en VO pour apprécier l’excellent accent écossais des acteurs), les réalisateurs Brenda Chapman (Prince d’Egypte) et Mark Andrews mettent en scène une relation crédible et émouvante (difficile de ne pas laisser échapper quelques larmes lors du très beau final) posant de nombreuses questions sur le poids des traditions ou le passage à l’âge adulte (venant avec le fait de prendre ses responsabilités).

Au final, même si on a souvent plus l’impression de visionner un très bon Disney qu’un Pixar d’anthologie, Rebelle arrive tout de même à tirer son épingle du jeu et a proposer différents niveaux de lecture qui pourront passionner petits et grands. C’est certes un Pixar mineur, mais cela reste à cent coudées au-dessus de ce que la concurrence est capable de proposer cette été (franchement, qui a envie de se taper un 3e Madagascar ou un 4e Age de Glace ?). A noter aussi qu’en guise de mise en bouche, Pixar propose comme a son habitude un court-métrage original avant le film. Cette année, il s’agit de La Luna, un récit muet de quelques minutes, d’une beauté et d’une poésie incroyables. A ne pas manquer.

Note : 8/10

USA, 2012
Réalisation : Brenda Chapman, Mark Andrews
Scénario : Brenda Chapman, Mark Andrews, Steve Purcell, Irene Mecchi
Avec : Kelly Macdonald, Billy Connolly, Emma Thompson, Julie Walters, Robbie Coltrane

16
  • 1

    Alors en fait j’ai vu Madagascar3 et l’Age de glace4 (pas moyen d’y echapper, mes enfants etant exactement le coeur de cible), Rebelle n’est pas encore sorti en France.
    M3 a le meme syndrome que Cars2 ou Kungfu Panda2: plus gros, plus fort, plus vite, plus colore, plus bruyant, etc. Mais c’est agreable a suivre tout de meme.
    AG4 reste de l’excellent spectacle a mon avis, aussi bon que les 3 precedents, je ne m’en lasse pas encore.

    Mais je compte clairement voir, euh enfin emmener mes enfants voir Rebelle, je trouve la bande annonce assez magnifique, meme si l’histoire n’a pas l’air tres originale.

    fred57 on juillet 10th, 2012
  • 2

    J’avoue que les Madagascar j’ai laisse tomber apres le 1er, qui m’avait vraiment gonfle. Et les Age de Glace, j’ai bien aime le premier, mais le 2e etait juste insupportable, donc je n’ai pas tente les deux autres.

    Brave est tres beau, mais il manque le petit plus Pixar qui fait la difference. Par contre, je ne sais pas quel age ont tes enfants, mais il vaut mieux que tu saches que certaines scenes sont assez effrayantes pour les plus jeunes.

    Geouf on juillet 10th, 2012
  • 3

    J’ai également vu Madagascar 3 avec mon petit neveu de trois ans et qui a vraiment adoré le film. C’est vrai que c’est super rythmé, limite hystérique parfois, mais dans l’ensemble ça manque vraiment d’âme et ça reste un produit bien calibré. Je me suis tout de m^me bien marrer avec le gamin happé par le cul de l’éléphant :)
    Pour Brave je me trompe peut être mais ce n’est pas le Pixar qu’on annonçait souvent comme plus sombre, voir carrément adulte ?? Du coup je suis un peu déçu en lisant la critique de voir que ça se rapproche finalement d’un Disney classique.

    Freddy K on juillet 11th, 2012
  • 4

    ils ont 6 et 8ans et le plus petit adore les mechants, toujours ses persos preferes dans les films. Donc il devrait adorer :)

    fred57 on juillet 11th, 2012
  • 5

    Ouaaais, Geouf est de retour! Je vais vite poster un truc vite fait sur Dario, avant que l’avalanche de titres en retard ne déboule! ^^

    Je ne sais juste parler que des Ice Age, je suis déjà allergique à Madagascar premier du nom, on est bien d’accord là-dessus. Le deuxième Ice Age était certes oubliable, mais le troisième était vraiment chouette… Je crois que c’est celui que j’ai préféré, en fait. Mais je ne suis vraiment pas bon public pour les dessins-animés 3D, même la plupart des Pixar ne m’emballent pas plus que ça… Je reconnais que c’est très bien fait, mais j’accroche pas trop. Je les vois une fois, et c’est bon. Il manque l’ingrédient magique qui me donne envie de les revoir…

    Soundwave on juillet 11th, 2012
  • 6

    FreddyK: je ne savais pas que Brave était annoncé comme le Pixar le plus sombre et adulte. C’est sûr que c’est assez sombre, mais bon comparé à un Wall-E et à sa planète Terre recouverte de détritus, ou à un Là-Haut et son grand-père qui n’arrive pas à faire son deuil, c’est assez gentillet. C’est sûr que par contre, niveau ambiance, c’est plus horrifique par moments.

    Soundwave: et c’est quoi cet ingrédient magique? Du sang et des tripes ? Un requin géant mangeur d’hommes ? ;-)

    Geouf on juillet 11th, 2012
  • 7

    Ouais, un truc du genre… ^^

    De vraies femmes aussi, ça manque pas mal dans les Pixar… Tout en pixel, bof, quoi… :-)

    Soundwave on juillet 12th, 2012
  • 8

    J’ai donc vu Rebelle/Brave avec mes enfants, ils ont adore et leur pere aussi. C’est beau, c’est marrant sans trop forcer sur ce trait, et c’est assez epique. J’aurais aussi cite Asterix comme influence pour les chefs de clans et les blagues autour de ces personnages truculents.

    Et finalement, mes enfants n’ont pas specialement eu peur des ours, c’est plus les scenes tristes et de tension emotionnelle qui les ont touches.

    fred57 on août 20th, 2012
  • 9

    Bon ben tant mieux si toute la famille a apprecie, meme si je maintiens que j’ai vu mieux de la part de Pixar ;-)

    J’ai hate que ma fille soit assez vieille pour faire des sorties cine comme ca… J’ai encore un peu de temps a attendre malheureusement, vu qu’elle n’a que 16 mois !

    Geouf on août 20th, 2012
  • 10

    Bon, j’y vais demain avec mon p’tit neveu de 4ans, en espérant qu’il ne reste pas traumatisé à vie par les ours ;)

    Freddy K on août 20th, 2012
  • 11

    ne sois pas trop presse que ta fille soit en age: pour un Rebelle agreable, tu risques de devoir l’accompagner voir Barbie ou Sammy2… :)

    fred57 on août 21st, 2012
  • 12

    Ouais, je sais, mais bon je vais l’eduquer comme il faut. J’achete petit a petit tous les Disney en blu ray, et aussi les Miyazaki. Et j’ai commence a lui montrer les courts-metrages Pixar. Ca dure quelques minutes, c’est joli et colore, c’est parfait pour elle.

    Ok, je ne me fais pas d’illusions, je sais qu’au bout du compte je me taperais des daubes du genre Barbie, mais je peux essayer de limiter la casse !

    Geouf on août 21st, 2012
  • 13

    Hihihi ! Tu n’échapperas pas à Charlotte aux fraises, aux Teletubies et autres joyeusetés du même genre; Et puis les gosses ne se lasse jamais, tu comprendras au bout de 56 visionnages du même film. Mais rassure toi mon petit neveu de 4 ans est aussi fan de Mon voisin Totoro,Toy Story, Cars adore les Disney et regarde même Les simpson… Je regarderais bien South park avec lui mais sa mère ne veux pas encore ;)

    Freddy K on août 21st, 2012
  • 14

    C’est sur, mais au moins on n’a pas la tele (pour l’instant), donc papa va pouvoir filtrer un peu plus ce qu’elle regarde ;-)
    Pour ce qui est de South Park, c’est sur qu’il va falloir que je planque mes coffrets dvd, vu que je suis en train d’acheter l’integrale petit a petit (j’en suis a la saison 12).

    Geouf on août 21st, 2012
  • 15

    Verdict rapide de mon petit neveu de 4 ans « J’ai beaucoup aimé mais le méchant ours il est vraiment trop méchant et z’ai eu trop peur ». Effectivement il a terminé la séance sur mes genoux.Sinon je reviendrais plus tard pour un commentaire un peu plus étoffé ;)

    Freddy K on août 21st, 2012
  • 16

    Un dessin animé ambitieux qui mérite certainement le détour. Je le regarderai sans faute.

    Eugène on juillet 18th, 2013

 

RSS feed for comments on this post | TrackBack URI